Publié par

Le Glaçage

Pour un rétablissement rapide suite à une blessure.

La cryothérapie, (application thérapeutique de froid obtenue par divers moyens : glace, eau froide, linge humide, azote, CO2…) est utilisée de façon très répandue en traumatologie sportive. Les effets du froid sont en effet connus depuis l’Antiquité. Hippocrate (460-370 av. JC) signalait déjà l’utilisation de la glace et de la neige pour réduire douleurs et œdèmes.

Le Protocole R.I.C.E.

Efficace dans la phase aigüe de la lésion , ce protocole consiste à appliquer un traitement comprenant 4 étapes.

  • Rest (Repos) : En cas de blessure, il convient de rester au repos en s’asseyant à même le sol ou sur une chaise pour éviter une aggravation de la lésion.
  • Icing (Glaçage) : Permet de soulager l’oedème, la douleur et les contractures musculaires en refroidissant la zone touchée durant 15 à 20 minutes. Cette phase doit être répétée plusieurs fois par journée.
  • Compression : Pour éviter la propagation de l’oedème et diminuer la douleur. Comprimez pendant environ 30 minutes, à un niveau supportable.
  • Elevation (Élever) : Surélevez la zone lésée par rapport au cœur afin de réduire le gonflement.
Publié par

La Compression

Activité du muscle du Mollet

Le sang circulant à l’extrémité du pied est renvoyé au cœur par une veine.
Les veines ont des valves qui s’ouvrent et se ferment pendant la contraction et la relaxation des muscles et transportent le sang vers le cœur.

Vibration des Muscles

Les muscles peuvent vibrer (être secoués) en courant ou lors d’un impact. Le corps contrôle inconsciemment les mouvements inutiles et les vibrations et exerce la force nécessaire pour les retenir. Lors de la pratique d’un sport, cela peut entraîner une perte d’endurance et une mauvaise performance.

Publié par

La Cuisse, le Mollet et le Tibia

Parties du corps qui soutiennent le corps et permettent la course, la marche et la bonne posture.

Les jambes sont composées du fémur, du tibia et du péroné, et la cuisse, le mollet et le tibia sont souvent blessés lors de la pratique d’un sport.
Plus particulièrement, la perte d’alignement du bas du corps due à un déplacement du centre de gravité sollicite souvent le muscle et entraîne des blessures.

Anatomie

Publié par

La Cheville et le Talon d’Achille

Les chevilles permette la rapidité mais sont vulnérables à la prise de poids soudaine et aux chocs externes.

La cheville est un os relativement petit et une bande de zinc épaisse et courte qui supporte le poids de toute la cheville.
Elle permet un mouvement libre et confortable des pieds, comme la marche, la course et le saut.
Le tendon d’Achille est le tendon qui relie les muscles gastrocnémiens et soléaires aux os du talon.

Anatomie

Publié par

Le Pied

Il est composé de nombreux muscles et tendons et supporte le poids du corps dans son ensemble.

Les chevilles, les genoux et tout le poids du dos, du cou et de la mâchoire sont soutenus par de nombreux muscles et tendons du pied.
C’est aussi la zone la plus touchée par les sauts, les sprints, etc.

Anatomie

Publié par

Le Genou

Le Genou est la structure du corps la plus complexe au niveau anatomique. Il permet la flexion de la jambe.

Le Genou est la structure du corps la plus complexe et instable.
De plus, il fonctionne comme un point d’appui pour le mouvement dans diverses activités sportives, et c’est un point sensible et susceptible aux blessures.

Anatomie

Publié par

Les Hanches

L’articulation de la hanche, l’os le plus long du corps, est composée de l’os iliaque du fémur et du bassin.

C’est la plus grande articulation du corps. Les articulations sphéroïdes ont des degrés de liberté élevés, mais les muscles qui composent les articulations sont si nombreux que certains muscles travaillent ensemble.

Le bassin est l’axe du haut du corps, l’articulation de la hanche se trouvant à la jonction avec la jambe inférieure.
L’articulation de la hanche est une articulation à grande amplitude de mouvement qui permet divers mouvements, comme se tenir debout, marcher et sauter, mais qui est grandement influencée par ses forces centrifuges et gravitationnelles.

Anatomie

Publié par

Le Bas du Dos

Le bas du dos est situé au centre du corps. Il génère les mouvements puissants et contrôle l’équilibre.

Le bas du dos permet la flexion, l’inclinaison et la torsion. Il est constitué de cinq os empilés de la colonne lombaire et du bassin.
Le bas du dos soutient le haut du corps tout en absorbant l’impact transmis par le bas du corps. Il est particulièrement vulnérable lorsqu’on fait du sport.

Anatomie

Publié par

Le Coude

Le Coude est responsable de la vitesse et du contrôle lorsqu’on fait du sport.

Le coude joue un rôle important dans la régulation de la vitesse et du contrôle lors d’une compétition avec un accessoire.
Le coude est constitué de trois os, d’une bande gingivale et d’une articulation, chacun d’eux permettant des mouvements complexes en conjonction avec les muscles.

Anatomie

Publié par

L’Épaule

L’Épaule est la partie du corps qui bouge le plus, mais elle est très instable.

L’articulation de l’épaule est constituée de la fosse glénoïde, de l’omoplate et de la tête de l’humérus.
En raison de leur forme sphérique, les articulations peuvent répondre à des mouvements dynamiques, mais elles sont aussi des sites vulnérables de handicap, comme les luxations.

Anatomie